Rebondir après un licenciement économique

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

A l’occasion d’un salon du bien-être où je proposais mon offre d’accompagnement au mieux-être au travail, une jeune femme m’a interpellée sur sa situation. Récemment, elle avait été licenciée de son travail pour raison économique. Cela faisait quelques mois qu’elle recherchait un nouveau poste mais, bien qu’accompagnée par le Pôle emploi sur ces démarches, elle n’arrivait pas à se mettre en mouvement. 

Elle s’épuisait en candidatures, en entretien de recrutement, réfléchissait à changer complètement de métier, à diminuer son salaire, à s’éloigner géographiquement. Elle était prête à tout remettre en question, à repartir de zéro comme elle me l’a clairement dit. Voici ce que je lui ai dit !

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-femme-coaching-professionnel-salon-bien-être

Et s’il s’agissait plutôt d’un nouveau départ ? Oui, on pense souvent que face à une situation difficile, il est parfois plus simple de tout effacer, tout recommencer, jeter le livre et en reprendre un autre. Pourtant, à mon avis, cela ne fait pas sens. Lors d’épreuves qu’elles soient professionnelles comme personnelles, il faut prendre le temps du recul. Ainsi, il vous sera plus simple de traverser ce moment difficile plutôt que de vous confronter tête baissée aux difficultés. 

Oui, il est tout à fait normal et bon de se questionner, d’interroger sa dynamique professionnelle, de se recentrer, s’écouter. Ensuite, il faut prendre le temps du bilan avant de se jeter à nouveau dans la bataille. Quelles sont vos forces, vos compétences ? Quels talents avez-vous envie de valoriser ? Quel est votre projet, votre stratégie, vos outils pour y arriver ?

Non, on n’efface pas tout ! Vous avez un parcours à mettre en lumière, des compétences, des valeurs, vos traits de personnalité à mettre en avant ! Servez-vous en comme un tremplin ! Cela est important pour prendre soin de votre estime personnelle. Oser affirmer qui vous êtes, choisissez-vous pleinement avant de vous lancer à nouveau dans le monde. 

Je ne veux pas l’idéal, je veux l’impossible. C’est tellement plus grand, ça me laisse de la place pour rêver  !

Si vous avez été licencié pour raisons économiques, il est aussi important de prendre le temps de « digérer » ce passage. Lorsque l’on travaille depuis de nombreuses années dans la même entreprise, qu’on s’y est investi pleinement, que l’on a parfois sacrifié une partie de son équilibre personnel pour gravir les échelons, obtenir un meilleur statut, une certaine reconnaissance, tout perdre du jour au lendemain devient alors d’une violence sans nom. 

On ne s’en rend pas compte toujours mais parfois, notre travail prend une telle place qu’il en devient identitaire. Perdre son travail, revient alors à perdre son identité. Cela n’est pas une crise anodine, c’est parfois même une crise existentielle qu’il faut accueillir pleinement. Si c’est trop difficile seul alors souvenez-vous que vous pouvez vous faire accompagner pour traverser cela. 

Parfois nos vies ont besoin d’être complètement chamboulées, changées et réorganisées pour nous replacer à l’endroit où nous sommes censés être !

Ainsi, j’ai proposé à cette jeune femme d’arrêter ses démarches de recherche active d’emploi pendant un temps. Accueillir le deuil, mettre ses affaires en ordre, préparer un nouveau projet professionnel, se recentrer, prendre soin de soi aussi bien physiquement que psychiquement, se faire accompagner dans ses démarches, préparer ses outils, sa stratégie, activer son réseau et enfin, se relancer pleinement dans ces démarches.

Être présente ici et maintenant pour donner une nouvelle impulsion à son parcours professionnel après un licenciement économique cela se prépare. Parlons-en ! 

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-6

10 règles d’or pour fixer ses prix

>> Restons en contact, inscrivez-vous à ma Newsletter inspirante

Comment fixer le prix de sa consultation, de son service ou bien encore de son produit ? C’est une question que les Entrepreneur.e.s du mieux-être sont nombreux à me poser. Ce n’est pas toujours facile de parler argent, prix, marge et pourtant c’est nécessaire lorsque l’on a une entreprise et que l’on souhaite créer un modèle économique vertueux.

Aujourd’hui, j’ai donc choisi de détailler ce point en vous présentant mes 10 règles d’or pour fixer le prix le plus juste pour vos prestations. Sortez votre journal de bord, votre comptabilité et votre calculette … c’est parti !

Bonjour-Travail-Cressot-Caroline-Accompagnement-Bilan- Professionnel-Entrepreneur-Création-Entreprise-fixer-ses-prix

1 >> Le rapport à l’argent : c’est le premier point qui fâche. Il y a les entrepreneur.e.s qui n’ont aucun souci à mettre un prix sur leur offre et ceux qui ont des difficultés à se détacher du gratuit. Avant même d’aller plus loin, je vous propose donc de vous interroger sur votre rapport avec l’argent. Il est important que vous preniez conscience que travailler dans un domaine qui vous passionne, qui vous plait, où c’est facile pour vous … ce n’est pas du bénévolat !

2 >> La formule magique : pas de mystère non plus de ce côté-là ! Le prix = Le coût de revient + la marge. Le coût de revient, c’est combien tout cela vous coûte. Il peut s’agir du loyer, de l’assurance, de l’essence, des fournitures, du matériel, internet, les outils de communication, etc. La marge, c’est ce que vous allez récupérer pour vous.

Autrement dit :

  • Si je fixe un prix inférieur à mon coût de revient alors je perds de l’argent
  • Si je fixe un prix égale à mon coût de revient alors je ne gagne ni ne perd d’argent
  • Si je fixe un prix supérieur à mon coût de revient alors je gagne de l’agent

3 >> Un prix éthique : vous comme moi, nous n’avons pas choisi cette activité par hasard. Nous partageons des qualités humaines que j’espère bienveillantes, respectueuses des autres et de l’environnement. Il est donc important que le prix que vous choisissez de pratiquer soit aussi en accord avec vos valeurs, votre éthique personnelle.

4 >> La révision : chaque année, je revois mes tarifs. il est important de ne pas changer tous les mois ses prix ou pire de les ajuster à la tête du client. Ce n’est pas professionnel ! En janvier, lors de la préparation de mon bilan annuel, je m’assure que mes prix sont cohérents avec la prestation que je propose, le niveau de vie général et la concurrence. Si besoin, je fais le nécessaire pour les ajuster.

5 >> La concurrence : il est toujours intéressant d’aller voir ce qui se pratique ailleurs. Vous pouvez comparer les prix pratiqués par rapport aux professionnels de votre secteur géographique, ce qui se pratique sur Paris et ne pas oublier de comparer le détail des prestations. Il s’agit ensuite d’un choix stratégique et d’un positionnement. Attention, pratiquer le prix le plus bas, n’est pas un gage de succès.

6 >> Le prix psychologique : comme je vous l’expliquais juste au-dessus, le prix le plus bas n’est pas forcément celui à suivre. En général, si je vois une prestation à 50€ partout et à 35€ à un endroit, j’ai tendance à me dire « c’est louche » plutôt que « tiens voilà une super affaire ». Idem pour le contraire bien sûr. Les clients sont méfiants par nature. Tout est une question d’équilibre.

7 >> Le positionnement : dans la lignée du prix psychologique, afficher un tarif plus ou moins élevés peu attirer un certain type de clientèle. A Paris, dans les beaux quartiers, peu de chance de voir une séance de sophrologie à 35€ … C’est pourquoi, la définition des prix doit faire partie intégrante de la définition de votre offre de service et du ciblage de votre clientèle.

8 >> La gratuité : j’entends autour de moi beaucoup de praticiens qui propose une première séance – dite de découverte – gratuite. A partir du moment où un client prend contact avec vous, le travail commence. Aussi, même si c’est de la découverte pour lui, n’oubliez pas que pour vous ce n’est pas rien. Vous allez prendre du temps pour caler le rendez-vous, le recevoir, lui proposer un service le jour j et peut-être préparer un protocole, un parcours d’accompagnement par la suite, sans oublier que vous louez une salle, vous utilisez peut-être du matériel comme de l’huile de massage, huile essentielle … Cette séance découverte est donc déjà un coût pour vous (cf. coût de revient).

9 >> Le client : n’oubliez pas de vous mettre à la place du client ! Si le détail de vos tarifs fait 3 pages ou s’ils sont simplement incompréhensibles, votre client passera à un autre praticien. Soyez pertinents dans ce que vous proposez, simplifiez vos prix pour simplifier également votre comptabilité.

10 >> La cohérence : Pour fixer vos prix, il est donc indispensable de faire le point sur le contenu de votre offre, de cibler votre clientèle, d’établir le coût de revient d’une séance, d’un atelier, d’un produit … et de vous renseigner sur les prix pratiqués autour de vous pour assurer la bonne cohérence de toute votre offre de service et de votre modèle économique en général.

Voilà, vous avez toutes les informations nécessaires pour réfléchir à votre offre de prix. C’est peut-être l’occasion de l’ajuster, de la réviser ou tout simplement de la modifier. Vous l’aurez compris, il n’y a pas de prix universel. Simplement du bon sens, de l’éthique et un modèle économique vertueux à élaborer. On en parle ?

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-7

Parents toxiques, on en parle ?

>> Restons en contact, inscrivez-vous à ma Newsletter inspirante

En tant que Consultante, il me paraît important de me former régulièrement. Souvent mes thèmes de formation sont inspirés par mes clients. Récemment, c’est la relation parent-enfant qui se trouve être au cœur de nombreuses de mes consultations. 

Comment vivre pleinement et sereinement sa relation avec ses parents quand on est adulte ? Que faire quand nos parents envahissent notre espace de vie aussi bien par leur présence que par leur influence ? Quels ajustements mettre en place pour se libérer de ces liens destructeurs ?

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-famille-psychogenealogie-parent-toxique

Avec « Bonjour Travail », je vous accompagne plus précisément autour des questions en lien avec votre activité professionnelle mais cela touche aussi subtilement votre sphère privé. C’est dans cet espace d’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle qu’il peut être intéressant d’observer ce qui se joue dans votre relation à vos parents. Que reproduisez-vous ? Leur métier, leurs échecs ? Qu’est ce qui vous freine ? Leurs attentes, leurs peurs, etc. Regardons tout cela de plus près avec ce livre très bien écrit et accessible à tous !

C’est ainsi que j’ai découvert le livre « Parents toxiques, comment échapper à leur emprise » de Susan Forward en collaboration avec Craig Buick aux éditions Poche Marabout. Une lecture passionnante, qui explique en termes très simples et accessibles les différents « profils » de parents (parent-dieu, déficient, dominateur, alcoolique, violent, incestueux, …), l’impact de la relation sur l’enfant et les conséquences sur notre vie d’adulte (au quotidien, dans la vie professionnel, avec nos proches, …).

Vous pouvez changer, sans changer vos parents, votre bien-être ne doit pas dépendre de vos parents … Extrait du livre

Dans ce livre, il n’est pas question de jugement, ni de rompre absolument le lien avec le parent toxique. Susan Forward nous explique les différents mécanismes mis en place par les parents toxiques pour mieux les observer, les anticiper, les comprendre et s’en protéger. Tout au long de son ouvrage, on découvre le témoignage de plusieurs de ces patients, extraits d’enregistrements de séance ou de ses souvenirs. Il est alors plus simple de comprendre certaines situations, certains profils, certains comportements.

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-famille-psychogenealogie-parent-toxique-2

Pourquoi ce livre va vous inspirer ?

Une fois que le tableau du système familial est posé, la dernière partie du livre est dédiée aux solutions. Que faire pour s’affranchir des parents toxiques ? Des solutions simples, étapes par étapes sont proposées : travailler sur soi, son individualité, prendre conscience des liens pernicieux, remettre la responsabilité de chacun à sa place, etc.

L’approche de Susan Forward est intéressante, passionnante, percutante. A présent, c’est un ouvrage que je recommande fortement aussi bien pour mes clients que pour mon entourage. Il n’est pas toujours facile de comprendre d’où vient notre mal-être, quels sont nos freins, d’où viennent nos fausses-croyances, quelles sont ces choses qui nous entravent. Avec ce livre, il est d’ores et déjà possible de regarder notre vécu d’un nouvel angle pour comprendre comment l’enfant que nous étions s’est construit, quels sont ses blessures pour mieux les penser / panser.

Pour en savoir +

Qu’est ce qu’un parent-toxique ? Il s’agit d’un père ou d’une mère qui a été dominateur, critique, manipulateur, parfois démissionnaire ou, pire encore, violent physiquement. Des attitudes, des paroles, des gestes ont pu causer des traumatismes émotionnels avec lesquels, une fois adulte, il faut apprendre à vivre. Ces blessures ont grandi avec l’adulte, modelant sa personnalité et ayant des répercussions dans sa vie familiale, sentimentale et même professionnelle >> 4ème de couverture

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-7

Le moi(s) sans tabac !

>> Restons en contact, inscrivez-vous à ma Newsletter inspirante

En Novembre,  je participe chaque année activement au Moi(s) sans tabac et je propose un parcours d’accompagnement dédié en ce sens. Je vous remets à cette occasion également, le kit officiel de l’événement que je commande pour vous auprès des initiateurs de l’événement. 

Lorsque l’on est fumeur, difficile de s’arrêter. C’est vraiment une course d’endurance. Pour certain, il est possible de s’arrêter du jour au lendemain, pour d’autre, cela demande des semaines, des mois et parfois des années. On pense souvent – à tord – que si l’on rechute, c’est terminé. Et pourtant, dans le cycle de la transformation, les échecs, les rechutes, tout cela est normal et fait partie du processus. Et si c’était le moment pour vous d’arrêter de fumer et de respirer enfin de l’air pur ?

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-arret-tabac-fumer-moi-sans-tabac

Novembre, c’est le mois idéal pour arrêter de fumer ! Avec l’initiative de Tabac Info Service, participez au Moi(s) sans tabac et rejoignez la communauté. Déjà + 90 000 participants inscrits, pourquoi pas vous ?

Ce projet mis en place depuis plusieurs années a déjà aidé de nombreuses personnes à arrêter de fumer. Le saviez-vous ? Un mois sans fumer, c’est 5 fois plus de chances d’arrêter définitivement.

>> Site : Le Moi(s) sans tabac !

Rendez-vous sur le site pour en savoir plus et créer votre compte. C’est très intuitif et simple d’utilisation, pas d’excuse ! Vous pouvez ensuite commander votre kit d’arrêt du tabac et rejoindre la communauté sur les différents réseaux sociaux avec le hashtag #moissanstabac. Une fois votre compte créé, vous pouvez rejoindre une équipe par thème ou par situation géographique. Les nordistes, les sudistes, les zen, les patchés, etc.

Vous aurez ensuite la possibilité de télécharger gratuitement différents kits avec un livret contenant des conseils pratiques, des bonnes astuces, un calendrier motivant, un fond d’écran inspirant, … Bref, de quoi vous soutenir pendant votre challenge.

Pour être accompagné davantage, pensez à télécharger l’application Coaching tabac info service. Une application gratuite qui vous propose :

  • un programme d’e-coaching 100% personnalisé
  • des conseils de tabacologues
  • des astuces et des mini-jeux
  • des vidéos de soutien
  • le suivi des bénéfices de l’arrêt au quotidien (économies et santé)

VOUS AVEZ DÉCIDÉ D’ARRÊTER DE FUMER ?

BRAVO ! 

Éteindre sa dernière cigarette, c’est un projet qui se prépare. Pour vous aider, la sophrologie, l’hypnose, le développement personnel, le coaching et la psychologie positive sont des outils qui vont vous accompagner tout au long de votre démarche.

Mieux respirer, écouter son corps, appréhender vos envies, renforcer votre détermination, votre volonté, définir vos motivations et enrichir toutes vos ressources personnelles, voilà le programme qui vous attend.

Je vous propose un parcours d’accompagnement personnalisé en 3 étapes :

>> Se préparer : c’est le moment de faire le point sur votre consommation, votre dépendance, créer de nouveaux rituels mieux-être, appréhender vos émotions, vous détendre grâce à votre respiration. Bref, vous préparer sereinement.

>> Éteindre la dernière cigarette : le grand jour est arrivé ! Vous allez vivre une expérience toute particulière pour respirer à nouveau de l’air frais. Chasser les mauvaises habitudes pour créer de nouveaux mécanismes bien-être au quotidien.

>> Tenir bon : c’est la dernière étape et la plus importante. Vous avez arrêté de fumer, c’est très bien ! Maintenant, il faut tenir sur la durée et ancrer définitivement votre nouveau mode de vie. Renforcement des nouveaux mécanismes positifs, gestion des émotions et relaxation dynamique seront vos précieux alliés.

Ce programme se déroule sur 3 mois à raison d’un rendez-vous par semaine soit 2 séances d’une heure en début et fin d’accompagnement et 10 séances de 30 minutes le reste du temps ! Oui, cela demande un investissement important mais c’est pour une bonne raison n’est-ce pas ? 

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-arret-tabac-fumer-moi-sans-tabac-novembre

En 2017, j’avais accompagné Marine sur un parcours plus condensé mais qui a eu le mérite d’être efficace, voici le témoignage qu’elle avait partagé sur mon ancien site et que je rapatrie par ici ! 

Marine, jeune femme active de 27 ans fumait depuis plus de 10 ans. Elle a choisi de mettre fin à son addiction au tabac avec l’hypnose. Aujourd’hui, cela fait 9 mois qu’elle a éteint sa dernière cigarette. Elle nous raconte son expérience.

Bonjour Marine, quelle fumeuse étais-tu ?

J’ai commencé à fumer avec mes amis au lycée pour essayer. Puis, très vite, la cigarette s’est ancrée dans mon quotidien. Au bout de quelques années, j’ai réussi à supprimer petit à petit les cigarettes en journée, jusqu’à m’autoriser seulement des cigarettes en soirée. J’ai continué à fonctionner comme ça plusieurs années, jusqu’à en avoir assez de ne pas pouvoir passer une soirée sans cigarette. J’avais complètement associé la fête à la cigarette.

Pourquoi as-tu voulu arrêter ?

Je me suis rendue compte que cela faisait 10 ans que j’étais dépendante au tabac. C’est ce chiffre qui m’a donné le déclic. A l’aube de mes 27 ans, j’ai décidé de choisir une vie saine, en accord avec mon état d’esprit et ma vie future.

Qu’est ce qui t’a amené à l’hypnose ?

J’avais déjà entendu parler des résultats spectaculaires de l’hypnose sur l’arrêt du tabac, alors j’ai voulu me lancer. Je n’avais pas envie d’essayer la cigarette électronique, les gommes à mâcher etc. je cherchais vraiment une solution rapide et efficace afin de sortir le tabac définitivement de ma vie.

Comment se sont passés les jours suivant le travail hypnotique ?

Dès le lendemain de la consultation j’ai voulu me mettre dans une « situation à risque » pour tester les résultats de la séance d’hypnose. Je suis allée boire un verre de vin en terrasse avec un ami. Magique, je n’avais pas envie de fumer ! Ce soir là et les quelques semaines qui ont suivi c’était très bizarre pour moi de m’habituer à cette vie de non fumeuse.

Je n’avais pas envie de fumer mais je repensais très souvent à l’ancienne moi qui aurait eu une envie irrépressible de fumer dans telle ou telle situation. Cette pensée a disparu au bout de quelques semaines. Je  suis, à présent, de plus en plus dérangée par l’odeur de la cigarette.

Où en es-tu aujourd’hui ?

Cela fait bientôt 9 mois que j’ai arrêté de fumer et j’en suis très heureuse. Je sais que je ne laisserai plus le tabac entrer dans ma vie. L’odeur du tabac continue de m’importuner. J’ai pris beaucoup de recul par rapport à mon ancienne dépendance et l’arrêt de la cigarette m’a permis de démarrer une nouvelle vie. D’ailleurs de nombreux changements positifs ont eu lieu depuis dans ma vie, coïncidence ?

Recommanderais-tu ce type d’accompagnement ?

Depuis que j’ai arrêté la cigarette, je recommande vivement l’hypnose à toutes les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Selon moi il faut avant tout être motivé et savoir pour quelles raisons on veut arrêter.

Ensuite il n’y a plus qu’à lâcher-prise pendant la séance et c’est parti pour une nouvelle vie ! Cela a vraiment été facile pour moi d’arrêter et je suis persuadée que même les plus gros fumeurs pourraient être surpris des résultats de l’hypnose.

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-7

Bonjour Travail – FAQ #2

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Aujourd’hui, je poursuis l’écriture des articles en lien avec le parcours d’accompagnement professionnel que j’ai créé pour vous « Bonjour Travail ». Cette série d’articles a pour objectif de vous présenter mon offre de services et de répondre à vos différentes questions sur ce sujet.

Sur les réseaux ou à l’occasion des entretiens « découverte », j’ai recensé les questions les plus fréquemment posées. Cependant, avant de vous lancer dans la lecture de cet article, si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à lire celui dédié à la présentation du parcours et celui de la FAQ #1. C’est parti pour la n°2 !

Cressot-Bonjour-Travail-Coaching-Accompagnement-FAQ2

Je ne me sens pas prête à m’engager sur autant de séances, est-il possible de prendre rendez-vous ponctuellement ou à l’occasion ?

Au début de mon activité, j’ai commencé par proposer des rendez-vous « à la carte ». A l’issue du premier entretien exploratoire, je créais un parcours complet d’accompagnement et je laissais la possibilité à mon client de poursuivre ou non l’accompagnement au rendez-vous suivant. Je me suis rapidement rendu-compte que – bien malheureusement – dès que nous arrivions sur des sujets complexes, souvent sensibles, mes clients annulaient les rendez-vous les uns après les autres.

J’ai alors réfléchi à la meilleure façon de vous accompagner pour traverser ensemble cette période difficile, souvent de remise en question. J’ai ainsi fait le choix de travailler exclusivement en mode « parcours ». L’expérience m’a permis d’intégrer qu’un projet et son accompagnement s’inscrivent dans la durée.

Le montant du parcours est une somme importante à engager, est-il possible de régler en plusieurs fois ?

Effectivement, je propose de régler en une seule fois la totalité de l’accompagnement. S’engager dans un tel parcours demande une réelle volonté de s’investir. Un investissement aussi bien temporel que financier. Régler la somme dans sa totalité vous engage alors vous comme moi sur le parcours dans son intégralité. 

Je suis actuellement sans emploi, est-ce que ce parcours peut être intéressant pour moi ?

Oui, bien sûr ! Que vous soyez demandeur d’emploi, salarié, travailleur indépendant ou Chef d’entreprise, Bonjour Travail est un parcours dédié à tous. A partir du moment où vous avez envie de questionner votre parcours professionnel en cours ou à venir, ce programme s’adaptera à vos besoins. Souvenez-vous que c’est un parcours sur-mesure et qu’il n’est donc pas figé. Tout sera adapté à votre situation, les livrets d’activités comme le contenu de nos entretiens individuels !

Je suis actuellement enceinte, je serai bientôt en congé maternité, est-ce le bon moment pour moi pour engager ce type de travail ?

La maternité vient souvent nous bousculer et nous interroger sur le « Et après ? » et c’est tout à fait normal. Votre activité professionnelle et donc bien sûr interpeller également. Mon expérience et mon recul sur ce type d’accompagnement me permet de vous répondre ainsi et c’est vraiment un avis qui m’est particulier. A mon sens, je vous conseille d’attendre !

Cette période de la vie d’une femme est assez remuante aussi bien physiquement, qu’hormonalement et donc psychiquement. Il y a déjà tellement de choses à penser que venir secouer tout cela avec d’autres questionnements professionnels … pfff … c’est très éprouvant.

Je vous conseille plutôt de prendre ce temps là pour vous, pour vous ressourcer, prendre soin de cette vie que vous êtes en train de créer et après, nous verrons cela ensemble avec plaisir. 

Éprouvée par mon burn-out, je suis intéressée par votre accompagnement mais je ne suis pas sure d’avoir l’énergie pour. Y a t’il beaucoup de choses à faire chez soi en plus des entretiens individuels ?

Tout au long du parcours, je vous propose un travail exploratoire, ludique, intuitif et créatif. C’est un travail d’introspection qui se fait principalement par l’écriture et qui nous permet de préparer les entretiens individuels. Oui, cela demande du temps. Selon le retour de mes bénéficiaires environ 1 à 2 heures par semaine. 

Après un burn-out, je vous proposerai plutôt de prendre un temps pour vous. D’abord pour vous ressourcer physiquement puis, lorsque vous aurez retrouvé l’énergie nécessaire pour vous investir dans un travail co-créatif, je serai à votre écoute. 


Je reste à votre écoute, si vous avez d’autres questions, contactez-moi ! 

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-6


Les bienfaits de la Supervision

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Les bienfaits de la supervision ne sont plus à démontrer pour les Entrepreneur.e.s du mieux-être que vous soyez Praticiens en relations d’aide, Psycho-praticiens, Coach, Consultant, Sophrologue, Praticien bien-être (hypnose, yoga, massage, énergétique, …), Naturopathe, Diététicien, Orthophoniste, etc.

Je vous propose alors un tour d’horizon de cette pratique que je considère comme incontournable pour les Entrepreneur.e.s du mieux-être débutants comme confirmés.

Bonjour-Travail-Cressot-Caroline-Entrepreneur-Mieux-Etre-Supervision-Coaching-Accompagnement-Developpement

Souvent lorsque je parle de supervision, les praticiens me répondent que ce n’est pas nécessaire, qu’il connaisse bien leur métier, qu’ils ont X années d’expérience et j’en passe. Souvent cela me fait sourire car c’est justement ceux qui répondent cela qui en ont le plus besoin !

Seul on va plus vite. Ensemble, on va plus loin … Proverbe africain

Intégrer un groupe de supervision, c’est rejoindre un espace d’écoute, de réflexion, de partage, bienveillant et professionnel. C’est aussi un cadre idéal pour approfondir ses connaissances, partager son expérience, découvrir la richesse des nombreux métiers qui composent le secteur du mieux-être au quotidien et s’appuyer sur la dynamique de groupe.

Les groupe de supervision que j’anime sont ouverts aux Entrepreneur.e.s du Mieux-être qui ont déjà une pratique professionnelle.

  • Pour les débutants, cela permet d’appréhender sereinement ses premiers accompagnements, de consolider ses connaissances, de développer ses compétences et de questionner sa dynamique professionnelle.
  • Pour les plus expérimentés, c’est la possibilité de sortir de l’isolement professionnel, de partager avec ses pairs, d’ajuster sa pratique professionnelle au regard de nouveaux outils, de nouvelles pratiques et de vivre pleinement le développement de son activité.

Il existe différent format pour la supervision, il peut s’agir d’une supervision individuelle, en groupe sur une 1/2 journée ou une journée complète. Voici comment se présente l’organisation d’un atelier de groupe d’une manière générale :

>> Chaque personne a un temps dédié pour présenter ce qui la met en difficulté. C’est peut-être un problème éthique, une certaine complexité dans la relation avec le client/patient, une interrogation sur sa pratique professionnelle ou bien encore sa situation personnelle en tant qu’Entrepreneur.e du mieux-être (épuisement professionnel, organisation générale, finances, …).

>> A l’issue de cette présentation et éventuellement après quelques demandes d’éclaircissement pour préciser les éléments clés de la situation, le superviseur intervient pour questionner et accompagner la réflexion du supervisé (cadre, lien transférentiel, ressentis, …) et l’aider à faire émarger des solutions qui s’inscriront dans un plan d’actions sur-mesure.

>> Ensuite, à la demande du superviseur, les autres membres du groupe seront invités à exprimer leurs ressentis et – pourquoi pas – proposer à leur tour des pistes de réflexion ou échanger des bonnes pratiques aussi bien personnelles que professionnelles.

>> Enfin, la personne supervisée prend un temps pour intégrer ces propos, observer sa pratique, sa posture au regard des échanges et partager ce qu’elle va mettre en place par la suite.

Vous l’aurez compris, le groupe de supervision se veut comme un espace vivant, dynamique où chacun à sa place en toute bienveillance et sans jugement. Bien sûr, l’ensemble des participants est tenu au secret professionnel.

Souvent les Centres de formation proposent des groupes de supervision pour vous accompagner tout au long de l’exercice de votre activité. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à vous renseigner auprès de vos Syndicats professionnels et de vos pairs.

Pour ma part, j’organise des groupes de supervision à Massy. Je vous laisse le soin de prendre connaissance des prochaines dates en vous rendant sur la page dédiée. J’ai hâte de vous y retrouver !

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-8

 

Explorez votre identité entrepreneuriale

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Steve Jobs, Oprah Winfrey, Richard Brandson, Coco Chanel ou bien encore Mark Zuckerberg, chaque entrepreneur a une identité qui lui est propre. On pourrait d’ailleurs croire qu’il existe un profil type d’entrepreneur. Or, chacun d’entre nous est une personne à part, singulière avec une personnalité, des motivations et des objectifs qui lui sont propres … et donc un style entrepreneurial tout aussi particulier.

Et si vous preniez un moment pour explorer toutes les subtilités de votre identité professionnelle, identifier vos motivations réelles, vos aspirations, vos valeurs et découvrir quel est votre profil d’entrepreneur ?

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-explorez-profil-identite-entrepreneurial-coaching

Vous l’aurez compris, il existe autant de profils que d’entrepreneurs ! C’est pourquoi vous avez tout intérêt à exprimer et à affirmer votre personnalité. D’ailleurs, je dis souvent que l’on attire les clients qui nous ressemblent. C’est donc le moment de faire tomber le(s) masque(s) et de révéler votre vraie nature. C’est d’autant plus important qu’ainsi vous éviterez les dissonances et donc l’installation d’un certain mal-être dans votre quotidien aussi bien personnel que professionnel.

Comment faire ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous ! Accompagnement professionnel, coaching, mentoring, seul ou en groupe, il est parfois nécessaire de se faire accompagner pour révéler et affirmer sa véritable identité. Au cœur de cette démarche, la compréhension de votre mode de fonctionnement et la mise en oeuvre des ajustements nécessaires pour vivre pleinement votre aventure entrepreneuriale.

>> Quelles sont les forces tirées de votre parcours personnel et professionnel, vos connaissances et vos compétences ?

>> Quelles sont vos valeurs, vos atouts vos fragilités, vos ressources personnelles ?

>> Quel est votre rapport à la prise de risque et à l’argent ?

>> Diriez-vous de vous que vous avez un profil plutôt visionnaire comme Steve Jobs (Apple), Opportuniste comme Richard Branson (Virgin), Ingénieux comme Bill Gates (Microsoft), Innovateur comme Mark Zuckerberg (Facebook) ou bien encore Anti-conformiste comme Coco Chanel (Chanel) ? Et puis après tout, ne seriez-vous pas un peu de tout cela en même temps ?

Au-delà de ces aspects qui colorent votre profil d’entrepreneur, on ne peut pas ignorer ce que j’appelle les « racines » de toute personne qui entreprend au quotidien :

  • La capacité de travail
  • L’esprit commercial
  • Le goût du risque
  • La résistance au stress
  • La persévérance

Souvenez-vous qu’être Entrepreneur.e.s du mieux-être, c’est être à la fois un.e praticien.ne expert.e et un.e chef.fe d’entreprise aguérri.e ! C’est pourquoi il est nécessaire de prendre le temps d’explorer les différentes composantes de votre profil aussi bien du côté technique (parcours, connaissances et compétences), vos traits de personnalités, vos motivations et vos aspirations. Idéal pour incarner sereinement le changement que vous voulez accompagner au quotidien.

Si vous avez des difficultés à mettre en lumière vos talents, à révéler vos atouts et vos forces ou bien encore à aligner votre posture professionnelle alors …

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-7