Se rencontrer soi-même … au musée !

>> Restons en contact, inscrivez-vous à la Newsletter !

Cette semaine, j’ai eu le plaisir de participer à un atelier vraiment intéressant et j’ai eu envie de partager cette expérience aussi créative qu’intuitive avec vous. Vous connaissez l’application Meet Up ? C’est un outil de rencontres « amicales » qui permet à chacun de participer à des activités diverses et variées en lien avec ses passions et ses centres d’intérêt. Je m’y suis inscrite depuis peu et cette première sortie en valait vraiment le coup !

En regardant les prochaines sorties proposées sur Paris, j’ai découvert le groupe de Stefania « My Art Museum Experience ! » et sa proposition inattendue d’apprendre à se découvrir au travers d’œuvres artistiques. Quelques jours plus tard, je retrouvais son groupe pour une soirée étonnante. Suivez le guide !

Stefania est une jeune femme grecque installée à Paris depuis peu pour suivre prochainement un Master en Art thérapie. En attendant sa rentrée, elle a eu la bonne idée de proposer des ateliers qui mêlent harmonieusement sa passion pour l’art et le développement personnel. Pour elle, s’inscrire sur la plateforme Meet up et proposer cette activité est une bonne façon de rencontrer de nouvelles personnes et mettre en pratique ses nouvelles connaissances.

Elle propose régulièrement des accompagnements individuels au musée tous les vendredis matin et réfléchis à la mise en place plus régulière d’ateliers collectifs. Vous pouvez la retrouver sur l’application Meet Up et également sur sa page Facebook.

>> Rejoindre la page Facebook de Stefania

« Chaque visite au musée est une expérience unique pour moi. J’ai décidé de vous aider à faire votre visite unique et personnelle, en vous aidant à voir plus avec les yeux de votre cœur qu’avec ceux de votre tête »

>> Rejoindre le groupe de Stefania sur Meet Up

Jeudi dernier, le rendez-vous était donc pris à 19h15 pour une soirée pas comme les autres
au Musée d’Orsay. Nous étions 5 participantes de tout âge, de tout horizon et Stefania. C’est ce qui est bien avec cette application, on rencontre de belles personnes qui viennent de partout dans le monde. A la base, c’est un outil pour les expatriés qui permet de créer du lien en participant à des activités.


Le Printemps de Jean-François Millet – Musée d’Orsay

Pour commencer, Stefania nous a parlé de son parcours et de son envie de nous faire découvrir l’art d’une façon originale, bien loin des traditionnelles visites de musées.

La première activité consistait à faire le tour des différentes salles à la recherche de notre Portrait. Un tableau qui représente la personne que nous sommes qu’il s’agisse d’un paysage, d’une nature morte, d’un portrait, etc. Un tableau dans lequel on se reconnait pleinement. C’est donc au pas de course (pour ne pas trop réfléchir) et sans regarder les noms des tableaux (pour ne pas se laisser distraire ni influencer) que nous avons arpenté les galeries .

Téléphone à la main, j’ai pris en photo tous les tableaux qui m’interpellaient et dont je pouvais pu dire « ça, c’est moi ! ». C’est un exercice qui semble facile et qui finalement n’est pas si anodin car il demande d’aborder les différentes peintures avec un point de vue assez particulier. Pas celui de la découverte et de la curiosité mais celui du miroir. Qu’est ce que ce tableau raconte de moi ? Est-ce que ce tableau pourrait raconter mon histoire ? Dire aux autres celle que je suis ?



La Vérité de Jules Lefebvre – Musée d’Orsay

Une fois notre tour intuitif terminé, Stefania nous a proposé de nous asseoir un moment toutes ensemble pour prendre le temps de regarder les photos prises et de choisir le tableau qui nous reflète le mieux, c’est à dire de la façon la plus authentique possible. Autrement dit, pas celle que nous aimerions être ou celle que nous avons été mais notre vraie nous.

Ça a été un moment très révélateur car nous nous sommes amusées à regarder ce que
nous avions choisi les unes comme les autres. Pour ma part, le choix a été vite fait car je me suis aperçue que je n’avais pas pris tant de photos de ça même si j’ai longtemps hésité (et j’hésite toujours) entre deux peintures.

Notre petite troupe s’est ensuite remise en route pour retrouver les tableaux que nous avions sélectionnés et réaliser un exercice individuel, intuitif et créatif. Nous avons alors chacune expliqué aux autres ce que le tableau nous évoquait et en quoi il nous représentait. J’ai trouvé cela amusant de voir qu’une autre participante avait sélectionné le même tableau que moi … pour des raisons totalement différentes. Lorsqu’elle m’a expliqué pourquoi elle l’avait choisi et de mon côté, ce que j’y voyais, on aurait pu penser que nous parlions de deux œuvres tout à fait différentes !

Pour nous aider dans notre travail d’introspection, Stefania nous a proposé à toutes de réfléchir à ces questions :

  • Quel serait les 3 adjectifs qui pourrait caractériser le tableau sélectionné ?
  • Qu’est ce que nous dirait le tableau s’il pouvait nous parler ?
  • Quel nom aurions nous aimé lui donner ?
La Jeunesse et l’Amour de William Bouguereau – Musée d’Orsay

Puis, nous avons toutes pris un temps pour réaliser une reproduction intuitive de l’oeuvre choisie à l’aquarelle. Stefania avait tout prévu pour cela.

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, ce sont les gardiens du musée qui nous ont mis à la porte car nous tardions à sortir tellement nous étions absorbées par la réalisation de nos œuvres !!!

Cette sortie a été une très belle expérience et une façon toute nouvelle pour moi d’aborder le sujet de la connaissance de soi et le développement personnel en général. Les bons conseils et la guidance de Stefania, l’énergie du groupe ainsi que l’ambiance du Musée d’Orsay en nocturne ont rendu tout cela vraiment très riche. D’ailleurs, ça m’a donné des idées pour enrichir la nouvelle version du programme Exploration #2 mais, pour le moment, je ne vous en dit pas plus.

Je vous invite vraiment à tester cet atelier en compagnie de Stefania et je serai ravie de lire vos retours en commentaires. Si vous avez des questions, je me ferai aussi un plaisir d’y répondre.

>> Edit du 17.03.2019

En complétant mon Carnet d’exploration – qui m’accompagne au quotidien – avec cette nouvelle expérience, j’ai créé dans la foulée un PDF à télécharger pour vous approprier cette belle activité.

Alors qu’attendez-vous pour partir à la recherche de votre tableau et écouter ce qu’il a à vous dire ?!

52 articles pour vous épanouir au quotidien !

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Au commencement de l’année 2018, je m’étais lancée le pari – un peu fou  -d’écrire un article toutes les semaines pendant 1 an sur le blog. Partager avec vous mon expertise, mes observations, mes conseils et mon quotidien de Consultante m’a animée et très clairement challengée toute l’année. 

Avec un peu de retard, quelques articles anti-datés mais beaucoup d’amour, de passion et d’enthousiasme, je déclare ce défi pleinement réussi ! Au cœur de ce contenu que j’ai souhaité inspirant, vibrant et authentique, votre mieux-être au quotidien. 2018, 52 articles rédigés pour vous, la rétrospective … c’est maintenant ! 

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-travail-professionnel-retrospective-2018-52-article-epanouissement-professionnel

>> Lectures inspirantes et bibliothérapie

Les romans

Les livres de développement personnel

>> S’épanouir au travail

>> Créer et développer son entreprise

>> Zoom sur les entrepreneurs du mieux-être

>> Bonjour Travail

>> Vibrer au quotidien

>> Mon quotidien de Consultante 

J’espère que vous trouverez ici de quoi nourrir votre curiosité et vos projets. Explorez, découvrez, lisez, partagez, commentez ! Ensemble, créons une communauté vibrante du changement ! 

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-6

Les bienfaits de l’écriture manuscrite

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Tout au long de mes accompagnements, j’utilise l’écriture comme un outil de travail à part entière. Au même titre que la respiration sur laquelle je m’appuie lors des séances de sophrologie, l’écriture est – pour moi – un connecteur psycho corporel par excellence.

Autrement dit, l’écriture permet de reconnecter et d’harmoniser notre corps et notre mental pour ainsi faciliter le travail d’introspection, de connaissance de soi et plus tard notre mise en mouvement. Explorons ensemble les bienfaits de l’écriture et découvrez comment l’écriture manuscrite peut vous aider à clarifier vos pensées et vos intentions.

bonjour-travail-massy-caroline-cressot-accompagnement-professionnel-ecriture-bienfait-ecrire

L’écriture est un moyen d’expression tout comme l’expression corporelle et l’expression artistique. D’ailleurs, je trouve qu’il y a dans le mouvement même de l’écriture quelque chose de très singulier, d’esthétique qui n’appartient qu’à soi. Avez-vous déjà pris le temps d’observer votre écriture, votre façon de tracer les lettres, la couleur que vous choisissez, les mots qui vous posent des difficultés, que vous oubliez… et ceux au contraire qui glissent sur le papier, qui s’enchaînent et qui s’entremêlent si facilement.

Ecrire est la première étape pour réussir ! … Lee Iacocca

Ainsi, entre ce qui s’agite dans notre esprit, nos pensées, nos idées et ce qui sera ensuite posé sur le papier, il y a tout un travail interne qui se fait. Oui, beaucoup de choses inconscientes se passent en nous. Êtes-vous prêt.e.s à en prendre conscience ? A l’heure où la plupart de nos outils de communication sont dématérialisés et éphémères, je vous propose de revenir à quelque chose de plus basique, de laisser une trace et de prendre un temps pour vous pour vous recentrer, vous écouter.

Au cours des différents exercices que je propose en rendez-vous, je prends toujours le temps d’observer le rapport qu’entretient mon client avec l’écriture. Il y a celles et ceux qui s’étonnent de devoir écrire, d’autres qui s’amusent de tenir à nouveau un stylo dans leur main car ils ne jurent plus que par leur clavier d’ordinateur ou de smartphone et d’autres encore qui trouve rassurant de garder une trace du travail effectué.

Car c’est par l’écriture toujours qu’on pénètre le mieux les gens. La parole éblouit et trompe, parce qu’elle est mimée par le visage, parce qu’on la voit sortir des lèvres, et que les lèvres plaisent et que les yeux séduisent. Mais les mots noirs sur le papier blanc, c’est l’âme toute nue. … Guy de Maupassant « Notre cœur »

Ecrire son parcours, rédiger son Cv, une Lettre de motivation, déposer sur le papier les adjectifs qui désignent nos qualités, valoriser ses réalisations … au début, les mots accrochent puis au fur et à mesure des séances, l’écriture se fait plus fluide, les mots que l’on a en tête trouvent plus facilement le chemin jusqu’au papier. Tout s’aligne. Je ne manque jamais de le faire remarquer car, pour moi, c’est signe que le « travail » se fait.

Ce que j’aime aussi avec l’écriture, c’est qu’elle permet de déposer quelque part les intentions, les idées, la charge mentale qui tourne sans cesse en boucle dans notre tête. Ecrire, c’est dire … c’est se créer un espace personnel d’expression. Ainsi, je propose toujours à la personne que j’accompagne de se procurer un cahier, un carnet, … pour soi. C’est l’occasion de prendre des notes lors des rendez-vous, de regrouper ses idées, de noter des mots-clés ou bien simplement le travail à réaliser. Vous l’aurez compris, c’est idéal pour s’approprier un espace rien qu’à soi où on a plaisir à revenir dès que cela est nécessaire.

Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu … Jules Renard

Justement, je vous propose 3 exercices ludiques pour vous reconnecter à votre écriture et, pourquoi pas, vous aider à poser vos intentions professionnelles pour les mois à venir. Si ce n’est pas déjà fait, procurez-vous un carnet, un cahier ou un classeur par exemple. Le format, les lignes, tout cela importe peu tant que le support vous convienne.

1 >> Ecrivez votre prénom : oui, tout simplement ! Ouvrez la première page de votre carnet et inscrivez votre prénom. Prenez ensuite le temps d’observer votre écriture, la forme des lettres, leur taille, leur espacement, peut-être leur inclinaison, etc. Vous pouvez ensuite noter vos ressentis, ce qui se passe en vous tandis que vous observez votre prénom posé sur le papier. Ben sûr, vous pouvez aussi regarder sur internet les interprétations clés que propose la graphologie. C’est un exercice intéressant pour commencer à affirmer son identité professionnelle.

2 >> Ecrivez 100 choses indispensables à savoir sur vous : c’est un exercice qui peut paraître aussi simple que déroutant. Quelle collaboratrice êtes-vous ? Quelles sont vos compétences clés, vos qualités, votre couleur préférée, le sport que vous pratiquez, votre livre de chevet ou bien encore vos valeurs, vos aspirations, votre mantra, ce qui vous fait vibrer, vous met en joie ! Prenez le temps de vous observez pendant cet exercice. Est-ce facile pour vous ? Qu’avez-vous envie de mettre en avant ?

3 >> Ecrivez-vous une lettre : vous pourriez l’adresser à la personne que vous serez dans 1, 5 ou 10 ans par exemple. Qu’aimeriez-vous vous dire ? Qui aimeriez-vous être ? Ecrivez une lettre positive, d’encouragements, inscrivez-y vos intentions, vos envies, vos rêves et, dans quelques années, prenez plaisir à la redécouvrir à nouveau. Une formation, un projet de reconversion professionnelle, la création de votre entreprise ? Quel serait votre avenir professionnel idéal et comment souhaitez-vous l’atteindre, quels moyens êtes vous prêts à vous accorder ?

Ecrire, c’est dessiner une porte sur un mur infranchissable et puis l’ouvrir … Christian Bobin

Ecrire est un très bon exercice lorsque l’on veut remettre de l’ordre dans ses pensées et se mettre ensuite en mouvement. C’est le principe de l’alignement ou quand « penser », « dire » et « faire » sont en parfaite harmonie. L’écriture est alors un outil simple, accessible au plus grand nombre et peu contraignant pour vous y aider. Un carnet, un stylo, un moment calme, un temps pour vous … Il ne vous reste plus qu’à accueillir vos mots avec bienveillance.

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-7

J’ai trouvé mon rythme professionnel

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Ce que j’aime dans mon métier, c’est que je peux enfin travailler à mon rythme. Fini les réveils à l’aube, les bouchons à n’en plus finir, les rendez-vous et les urgences à gérer sans pouvoir souffler. Sans oublier, les retours chez moi épuisée à 20H passé. En créant mon activité, je me suis aussi créée une vie sur-mesure et ça, ça n’a pas de prix !

Il m’a fallu du temps pour découvrir quel était mon véritable rythme, pas celui que le “métro – boulot – dodo” m’imposait depuis des années. J’ai ainsi pu caler mon organisation pour être au top et efficace sans jamais m’épuiser à la tâche. Cette semaine, j’ai donc choisi de partager avec vous mes règles d’or pour une vie d’entrepreneuse bien rythmée.

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-professionnel-coaching-rythme-organisation-morning-miracle

Réveil >> Depuis que je suis maître de mon emploi du temps, j’ai décidé que quoi qu’il arrive, je ne me réveillerai plus avant 8h du matin. Comme je travaille légèrement en décalé, je rentre assez tard chez moi et il me faut une vraie nuit de sommeil pour être en forme le lendemain. J’ai également la chance d’avoir une partie de mon activité qui se réalise à distance (rendez-vous par Skype), je peux donc parfois m’autoriser à rester un peu plus au chaud dans mon lit car je n’ai pas de déplacements à prévoir ! Idéal pour les marmottes comme moi !

Connexion 2.0 >> Ensuite direction mes mails et la préparation de ma to-do-list du jour. Mon mantra ? Faire tout de suite ce qui est urgent et planifier ce qui est important ! Je passe aussi un bon moment sur les réseaux sociaux où j’essaye d’être présente et réactive auprès de ma communauté. J’aime m’inspirer des tendances du moment, de ce petit truc subtil qui flotte au travers des réseaux.

Rendez-vous >> Lorsque je prends des rendez-vous, ce n’est jamais avant 10h. Cela peut paraître tard mais avec le temps, c’est devenu mon horaire idéal. Comme je reçois mes bénéficiaires jusque tard en soirée pour m’adapter au maximum aux horaires de tous, mes journées sont donc un peu décalées. Pour tenir le rythme et éviter d’être épuisée, je m’assure également qu’il y a au moins 10 minutes de battement entre chacun des rendez-vous. Idéal pour respirer, aérer mon espace de travail, ranger mes dossiers et me préparer à accueillir mon client suivant. Terminé les journées où je pouvais enchaîner jusqu’à 12 entretiens par jour sans aucune pause !

Déjeuner >> Gourmande comme je suis, je ne rate jamais la pause déjeuner surtout quand je peux la passer en bonne compagnie. Rendez-vous professionnel, déj’ sur le pouce avec une amie ou simplement seule à mon bureau pour profiter du silence. Je ne manquerai ça pour rien au monde ! Cette coupure est vraiment indispensable pour moi. Avec le temps, je comprends que j’ai besoin de plusieurs petites coupures dans la journée pour me ressourcer et être toujours disponible avec mes clients.

Repos >> Mes après-midi sont généralement douces car je reprends généralement du service vers 16h jusqu’en soirée. Une micro sieste si c’est nécessaire, du rangement dans mon appartement lorsque je travaille chez moi, jouer avec le chat, arroser mes plantes, écrire les articles du blog et surtout une délicieuse infusion pour m’accompagner.

Reprise >> Je reçois mes clients en fin de journée car ils sont souvent en activité. Idem lorsque j’interviens en entreprise pour animer des ateliers de sophrologie. J’aime à dire qu’une fois que votre journée est terminée, la mienne commence.

Reconnexion >> J’essaie de ne pas abuser de mon ordinateur et de réguler ma lecture de mails et de réponses aux appels. Deux fois par jour, ça me va très bien et ça ne m’empêche pas d’être réactive si besoin. Je n’aime vraiment pas me sentir esclave de mes mails, pas vous ?

Sport >> J’essaie d’aller régulièrement à la salle de sport même si c’est seulement pour 30 minutes. C’est juste ce qu’il me faut pour décompresser avant de rentrer chez moi et me poser à nouveau … en douceur. C’est ainsi que je trouve mon équilibre, savoir évacuer lorsque c’est nécessaire pour mieux me remplir de positif dès que cela est bon pour moi.

Home Sweet Home >> Un bon dîner, une douche chaude et un bon livre. Oui, cela fait maintenant plusieurs années que j’ai fait disparaître la télévision de chez moi, une des meilleures décisions que j’ai pu prendre dans ma vie ! Je n’en pouvais vraiment plus de toutes ces pubs, ces émissions aussi abrutissantes les unes que les autres … aujourd’hui, je choisis mes programmes quand j’en ai envie grâce à Netflix et au replay de Arté par exemple.

Aujourd’hui, j’essaie vraiment de respecter mon rythme personnel, celui que je sais bon et nécessaire pour moi. Bien sûr, ce n’est pas toujours parfait et j’ai moi aussi des périodes où c’est clairement du grand n’importe quoi car je n’ai pas anticipé la monté de ma charge de travail ou bien encore parce que ma vie personnelle est bousculée. Dans ces cas là, j’essaie simplement de relativiser, d’ajuster ce que je peux ajuster, d’accueillir la fatigue et surtout d’apprendre de mes erreurs.

Si vous aussi vous avez envie de remettre de l’ordre dans votre quotidien pour vivre pleinement vos aventures professionnelles, vous savez quoi faire, n’est-ce pas ?

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-6

Histoire d’une Consultante en accompagnement professionnel

>> Restons en contact, recevez ma Newsletter inspirante tous les mois

Lorsque je m’installe face à mon ordinateur pour écrire les articles du blog, j’aime prendre un moment pour me rappeler pourquoi je fais tout cela. Ce qui me passionne, me motive et m’entraîne chaque jour avec plus de plaisir vers de nouvelles rencontres passionnantes.

Accompagner, conseiller, écouter, mettre en valeur les personnes qui m’entourent, finalement, c’est ce que je sais faire de mieux. C’est pourquoi, il y a 3 ans, j’ai choisi de créer une offre de services à mon image – Bonjour Travail – en accord avec mes valeurs et mon éthique. Salariée pendant plusieurs années, j’ai toujours su que ce n’était pas une place pour moi. D’ailleurs, si je vous racontais mon histoire ?

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-professionnel-coaching-journal-consultante

Comme beaucoup, à l’école puis au collège, je devais remplir en début d’année une petite fiche de présentation et noter mon futur métier. Maîtresse, infirmière, Psychologue, Chirurgienne, ce n’était pas les idées qui me manquaient. Puis au lycée, les choses se sont affinées quand j’ai découvert les matières comme l’économie et les sciences sociales. C’était décidé, je voulais être gérante d’entreprise ! En terminale, je me rappelle être rentrée toute fière après ma première journée de cours et avoir annoncé cela à ma mère. Elle m’a répondu que ça ne voulait rien dire. C’était très flou encore mais ce dont j’étais sure c’est que je voulais gérer, organiser, vendre, conseiller, accompagner …

Après le Baccalauréat, j’ai intégré un DUT Gestion des Entreprises puis une Licence professionnelle Développement commercial, un Master 1 en Gestion des Ressources Humaines et enfin un Master 2 en Communication et médiation d’entreprise. Heureusement que je ne voulais pas faire de longues études, n’est-ce-pas ! Je ne savais toujours pas ce que je voulais faire. Enfin si, je voulais intégrer une entreprise et m’occuper des relations syndicales … mais on m’a dit que j’étais trop jeune, pas légitime, pas crédible … La claque.

Ne vous découragez pas, c’est souvent la dernière clé du trousseau qui ouvre la porte … Paulo Coelho

Après mes études supérieures en Management, il a donc bien fallu me lancer dans la vie active. Comme je passais mon temps à vouloir tester tous les métiers, je me suis orientée vers le recrutement. Je vivais par procuration tous les jobs pour lesquels je cherchais le candidat idéal. Et des candidats, j’en ai rencontré ! En 4 ans, j’ai vu défiler des centaines de personnes dans mon bureau, découvert des métiers passionnants et d’autres totalement improbables. J’ai rencontré des candidats mais aussi les dirigeants et les décideurs d’entreprises. Un monde incroyable.

Pour moi, recruter, c’était bien plus qu’envoyer des cv anonymes à mes interlocuteurs. C’était plutôt, rencontrer des personnalités, évaluer les compétences, comprendre les parcours professionnels mais surtout découvrir des potentiels et mettre en lumière des talents ! J’avais toujours le chic pour adresser une candidature complètement différentes des attentes de mon client mais dont j’étais persuadée qu’il s’agissait d’un talent à connaître. Il y a eu quelques flops mais surtout de très belles histoires.

Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue … Victor Hugo

Après 4 ans de bons et loyaux services au sein de ce Cabinet de Recrutement, j’ai eu envie d’aller plus loin dans l’accompagnement. J’ai voulu donner une autre dimension à mon activité, lui donner de la valeur et surtout rester fidèle à mon éthique. Je ne voulais plus seulement chasser les candidats à potentiel mais rencontrer les demandeurs d’emploi et les aider à valoriser leur profil pour leur donner toutes les chances de réussir. J’ai alors intégré un nouveau Cabinet de Conseil en Ressources Humaines en tant que Consultante en accompagnement professionnel.

Pendant quatre nouvelles années, j’ai accompagné des personnes licenciées pour raisons économiques dans le cadre de leur Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP pour les intimes). De nouvelles rencontres, des projets professionnels à construire, des bilans de compétences et des ateliers à animer en pagaille.

Et là, nouvelle claque ! Je rencontre des bénéficiaires déprimés, malades, en plein divorce, en burn-out … Je dois pourtant suivre une procédure très stricte, les recevoir régulièrement, travailler leurs outils, les motiver, accompagner leur projet de formation, de création d’entreprise, les reclasser à tout prix. Et l’humain dans tout ça ??? Alors, en parallèle, passionnée par le développement personnel depuis toujours, j’ai cherché des outils complémentaires pour accompagner mes bénéficiaires dans leur globalité.

C’est une fille irréductible qui n’en fait et n’en fera jamais qu’à sa tête non par caprice, mais par nature … Françoise Giroud _ Lou, Histoire d’une femme libre

J’ai découvert la sophrologie, suivi la formation certifiante pendant un an et obtenu la certification. Je créée mon entreprise en parallèle de mon activité, je travaille toute la semaine à temps plein et deux soirs par semaine, je consulte comme sophrologue dans un Cabinet que je sous-loue. Cela donne un nouveau souffle à mon quotidien mais ce n’est pas suffisant.

En 2016, un plan de départ volontaire est mis en place dans mon entreprise. C’est le moment. Mon moment ! Aujourd’hui, la boucle est bouclée. J’ai choisi de proposer un accompagnement qui me ressemble : sérieux, créatif, humain et qui prend en compte la personne dans son intégralité.

Je travaille à mon rythme, je rencontre toujours autant de personnalités attachantes et prometteuses et je les accompagne avec professionnalisme et bienveillance. J’utilise toute ma palette d’outils : l’approche thérapeutique, la psychologie positive, le coaching, le développement personnel et je mets tout cela au service de l’épanouissement professionnel de mes clients. Je ne pouvais rêver mieux, n’est-ce pas ?

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-7