52 articles pour vous épanouir au quotidien !

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Au commencement de l’année 2018, je m’étais lancée le pari – un peu fou  -d’écrire un article toutes les semaines pendant 1 an sur le blog. Partager avec vous mon expertise, mes observations, mes conseils et mon quotidien de Consultante m’a animée et très clairement challengée toute l’année. 

Avec un peu de retard, quelques articles anti-datés mais beaucoup d’amour, de passion et d’enthousiasme, je déclare ce défi pleinement réussi ! Au cœur de ce contenu que j’ai souhaité inspirant, vibrant et authentique, votre mieux-être au quotidien. 2018, 52 articles rédigés pour vous, la rétrospective … c’est maintenant ! 

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-travail-professionnel-retrospective-2018-52-article-epanouissement-professionnel

>> Lectures inspirantes et bibliothérapie

Les romans

Les livres de développement personnel

>> S’épanouir au travail

>> Créer et développer son entreprise

>> Zoom sur les entrepreneurs du mieux-être

>> Bonjour Travail

>> Vibrer au quotidien

>> Mon quotidien de Consultante 

J’espère que vous trouverez ici de quoi nourrir votre curiosité et vos projets. Explorez, découvrez, lisez, partagez, commentez ! Ensemble, créons une communauté vibrante du changement ! 

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-6

Préparer son installation en Cabinet

>> Restons en contact, inscrivez-vous à ma Newsletter inspirante

Pour les Entrepreneurs du mieux-être s’installer en Cabinet est souvent la concrétisation du projet professionnel. Avoir un endroit à soi pour exercer en toute autonomie et avec professionnalisme son activité est une étape importante. Il est donc nécessaire de bien préparer cette transition pour travailler et s’épanouir en toute sérénité.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir mes conseils pour préparer son installation en Cabinet. Le loyer est souvent l’une des charges les plus importantes pour les Entrepreneur.e.s du mieux-être alors il est indispensable d’intégrer cette dépense lors de l’élaboration de votre modèle économique. Prêt.e.s à vous lancer ?

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-professionnel-coaching-installer-cabinet

Voici 5 conseils à lire absolument avant de s’installer en Cabinet :

Réfléchissez à la location temporaire >> On a vite fait de se lancer dans la location d’un Cabinet à temps plein et pourtant, il peut être plus judicieux d’opter pour une location temporaire au démarrage d’une nouvelle activité. Il peut s’agir d’une location à l’heure ou bien encore à la journée. Pour ma part, j’ai opté pour une sous-location temporaire, 3 jours par semaine que je partage avec une diététicienne. C’est très intéressant financièrement et ça me permet de travailler chez moi et/ou d’opter pour des ateliers à l’extérieur dès qu’une occasion se présente. Je vous invite donc à bien évaluer votre besoin réel et toujours à réfléchir sur l’optimisation de votre budget lors de l’élaboration de votre modèle économique vertueux !

Étudiez votre bassin d’activité local >> Pour vous aider à choisir votre lieu d’installation, je vous invite à réaliser une étude de marché. C’est idéal pour savoir qui travaille autour de vous. S’il y a déjà plusieurs praticiens qui pratiquent la même activité que vous sur le territoire que vous ciblez, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous y installer. Je suis convaincue qu’il y a de la place pour tous. Par contre, cela demande peut-être une réflexion plus approfondie sur la façon dont vous allez devoir vous démarquer, présenter votre offre de services ou bien encore – pourquoi pas – élaborer une stratégie de partenariat.

Élaborez votre stratégie de communication >> Qu’il s’agisse de l’envoi d’un courrier, d’une rencontre plus ou moins fortuite ou de dépôts de flyers, n’oubliez pas de vous présenter à votre entourage professionnel. Souvenez-vous qu’il y a de la place pour tout le monde. Pensez coopération plutôt que compétition ! Vous pouvez également rechercher autour de vous s’il y a un regroupement d’entrepreneur.e.s, des associations en lien avec l’entrepreneuriat, le mieux-être, des groupes de supervision, etc. Tout est bon pour créer du lien et étendre le maillage de votre réseau.

Ajustez votre assurance professionnelle >> En optant pour une activité au sein d’un Cabinet, il est indispensable de faire le point avec votre assureur. Vous avez sûrement déjà votre assurance Responsabilité Professionnelle, il va falloir à présent ajouter – si ce n’est pas déjà fait – une assurance d’exploitation et celle de vos locaux. Renseignez-vous et comparez les propositions !

Aménagez votre intérieur >> S’installer en Cabinet, c’est aussi l’occasion de créer un espace qui nous ressemble. Il faut bien penser à rester cohérent avec son activité et l’image de sa profession. Mettez-vous à la place de vos clients. Imaginez pour eux un endroit où ils puissent se sentir bien accueilli, en sécurité, en confiance mais aussi reçu par un professionnel, expert et responsable. Si vous êtes en « co-location », pensez à faire le point avec les autres praticiens qui partagent le même lieu que vous afin d’assurer une cohérence entre vos différentes activités.

Ranger à l’extérieur de soi pour faire le ménage en soi !

Aviez-vous pensé à tout cela ? Faire le choix de s’installer en Cabinet est un pas important dans la vie d’un.e entrepreneur.e du mieux-être. Cela se réfléchi, se prépare et bien sûr s’optimise. Je ne peux vous conseiller que d’y aller pas à pas afin d’assurer votre sécurité financière et une certaine souplesse dans votre activité.

Votre activité va évoluer avec vous, le temps et votre clientèle. Laissez lui de la place pour cela. Si vous avez déjà opté pour un Cabinet à temps plein et que vous ne vous y retrouvez pas financièrement, réfléchissez alors à la sous-location si votre bailleur le permet. C’est idéal pour travailler en synergie avec d’autres partenaires professionnels.

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-6

10 règles d’or pour fixer ses prix

>> Restons en contact, inscrivez-vous à ma Newsletter inspirante

Comment fixer le prix de sa consultation, de son service ou bien encore de son produit ? C’est une question que les Entrepreneur.e.s du mieux-être sont nombreux à me poser. Ce n’est pas toujours facile de parler argent, prix, marge et pourtant c’est nécessaire lorsque l’on a une entreprise et que l’on souhaite créer un modèle économique vertueux.

Aujourd’hui, j’ai donc choisi de détailler ce point en vous présentant mes 10 règles d’or pour fixer le prix le plus juste pour vos prestations. Sortez votre journal de bord, votre comptabilité et votre calculette … c’est parti !

Bonjour-Travail-Cressot-Caroline-Accompagnement-Bilan- Professionnel-Entrepreneur-Création-Entreprise-fixer-ses-prix

1 >> Le rapport à l’argent : c’est le premier point qui fâche. Il y a les entrepreneur.e.s qui n’ont aucun souci à mettre un prix sur leur offre et ceux qui ont des difficultés à se détacher du gratuit. Avant même d’aller plus loin, je vous propose donc de vous interroger sur votre rapport avec l’argent. Il est important que vous preniez conscience que travailler dans un domaine qui vous passionne, qui vous plait, où c’est facile pour vous … ce n’est pas du bénévolat !

2 >> La formule magique : pas de mystère non plus de ce côté-là ! Le prix = Le coût de revient + la marge. Le coût de revient, c’est combien tout cela vous coûte. Il peut s’agir du loyer, de l’assurance, de l’essence, des fournitures, du matériel, internet, les outils de communication, etc. La marge, c’est ce que vous allez récupérer pour vous.

Autrement dit :

  • Si je fixe un prix inférieur à mon coût de revient alors je perds de l’argent
  • Si je fixe un prix égale à mon coût de revient alors je ne gagne ni ne perd d’argent
  • Si je fixe un prix supérieur à mon coût de revient alors je gagne de l’agent

3 >> Un prix éthique : vous comme moi, nous n’avons pas choisi cette activité par hasard. Nous partageons des qualités humaines que j’espère bienveillantes, respectueuses des autres et de l’environnement. Il est donc important que le prix que vous choisissez de pratiquer soit aussi en accord avec vos valeurs, votre éthique personnelle.

4 >> La révision : chaque année, je revois mes tarifs. il est important de ne pas changer tous les mois ses prix ou pire de les ajuster à la tête du client. Ce n’est pas professionnel ! En janvier, lors de la préparation de mon bilan annuel, je m’assure que mes prix sont cohérents avec la prestation que je propose, le niveau de vie général et la concurrence. Si besoin, je fais le nécessaire pour les ajuster.

5 >> La concurrence : il est toujours intéressant d’aller voir ce qui se pratique ailleurs. Vous pouvez comparer les prix pratiqués par rapport aux professionnels de votre secteur géographique, ce qui se pratique sur Paris et ne pas oublier de comparer le détail des prestations. Il s’agit ensuite d’un choix stratégique et d’un positionnement. Attention, pratiquer le prix le plus bas, n’est pas un gage de succès.

6 >> Le prix psychologique : comme je vous l’expliquais juste au-dessus, le prix le plus bas n’est pas forcément celui à suivre. En général, si je vois une prestation à 50€ partout et à 35€ à un endroit, j’ai tendance à me dire « c’est louche » plutôt que « tiens voilà une super affaire ». Idem pour le contraire bien sûr. Les clients sont méfiants par nature. Tout est une question d’équilibre.

7 >> Le positionnement : dans la lignée du prix psychologique, afficher un tarif plus ou moins élevés peu attirer un certain type de clientèle. A Paris, dans les beaux quartiers, peu de chance de voir une séance de sophrologie à 35€ … C’est pourquoi, la définition des prix doit faire partie intégrante de la définition de votre offre de service et du ciblage de votre clientèle.

8 >> La gratuité : j’entends autour de moi beaucoup de praticiens qui propose une première séance – dite de découverte – gratuite. A partir du moment où un client prend contact avec vous, le travail commence. Aussi, même si c’est de la découverte pour lui, n’oubliez pas que pour vous ce n’est pas rien. Vous allez prendre du temps pour caler le rendez-vous, le recevoir, lui proposer un service le jour j et peut-être préparer un protocole, un parcours d’accompagnement par la suite, sans oublier que vous louez une salle, vous utilisez peut-être du matériel comme de l’huile de massage, huile essentielle … Cette séance découverte est donc déjà un coût pour vous (cf. coût de revient).

9 >> Le client : n’oubliez pas de vous mettre à la place du client ! Si le détail de vos tarifs fait 3 pages ou s’ils sont simplement incompréhensibles, votre client passera à un autre praticien. Soyez pertinents dans ce que vous proposez, simplifiez vos prix pour simplifier également votre comptabilité.

10 >> La cohérence : Pour fixer vos prix, il est donc indispensable de faire le point sur le contenu de votre offre, de cibler votre clientèle, d’établir le coût de revient d’une séance, d’un atelier, d’un produit … et de vous renseigner sur les prix pratiqués autour de vous pour assurer la bonne cohérence de toute votre offre de service et de votre modèle économique en général.

Voilà, vous avez toutes les informations nécessaires pour réfléchir à votre offre de prix. C’est peut-être l’occasion de l’ajuster, de la réviser ou tout simplement de la modifier. Vous l’aurez compris, il n’y a pas de prix universel. Simplement du bon sens, de l’éthique et un modèle économique vertueux à élaborer. On en parle ?

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-7

Les bienfaits de la Supervision

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Les bienfaits de la supervision ne sont plus à démontrer pour les Entrepreneur.e.s du mieux-être que vous soyez Praticiens en relations d’aide, Psycho-praticiens, Coach, Consultant, Sophrologue, Praticien bien-être (hypnose, yoga, massage, énergétique, …), Naturopathe, Diététicien, Orthophoniste, etc.

Je vous propose alors un tour d’horizon de cette pratique que je considère comme incontournable pour les Entrepreneur.e.s du mieux-être débutants comme confirmés.

Bonjour-Travail-Cressot-Caroline-Entrepreneur-Mieux-Etre-Supervision-Coaching-Accompagnement-Developpement

Souvent lorsque je parle de supervision, les praticiens me répondent que ce n’est pas nécessaire, qu’il connaisse bien leur métier, qu’ils ont X années d’expérience et j’en passe. Souvent cela me fait sourire car c’est justement ceux qui répondent cela qui en ont le plus besoin !

Seul on va plus vite. Ensemble, on va plus loin … Proverbe africain

Intégrer un groupe de supervision, c’est rejoindre un espace d’écoute, de réflexion, de partage, bienveillant et professionnel. C’est aussi un cadre idéal pour approfondir ses connaissances, partager son expérience, découvrir la richesse des nombreux métiers qui composent le secteur du mieux-être au quotidien et s’appuyer sur la dynamique de groupe.

Les groupe de supervision que j’anime sont ouverts aux Entrepreneur.e.s du Mieux-être qui ont déjà une pratique professionnelle.

  • Pour les débutants, cela permet d’appréhender sereinement ses premiers accompagnements, de consolider ses connaissances, de développer ses compétences et de questionner sa dynamique professionnelle.
  • Pour les plus expérimentés, c’est la possibilité de sortir de l’isolement professionnel, de partager avec ses pairs, d’ajuster sa pratique professionnelle au regard de nouveaux outils, de nouvelles pratiques et de vivre pleinement le développement de son activité.

Il existe différent format pour la supervision, il peut s’agir d’une supervision individuelle, en groupe sur une 1/2 journée ou une journée complète. Voici comment se présente l’organisation d’un atelier de groupe d’une manière générale :

>> Chaque personne a un temps dédié pour présenter ce qui la met en difficulté. C’est peut-être un problème éthique, une certaine complexité dans la relation avec le client/patient, une interrogation sur sa pratique professionnelle ou bien encore sa situation personnelle en tant qu’Entrepreneur.e du mieux-être (épuisement professionnel, organisation générale, finances, …).

>> A l’issue de cette présentation et éventuellement après quelques demandes d’éclaircissement pour préciser les éléments clés de la situation, le superviseur intervient pour questionner et accompagner la réflexion du supervisé (cadre, lien transférentiel, ressentis, …) et l’aider à faire émarger des solutions qui s’inscriront dans un plan d’actions sur-mesure.

>> Ensuite, à la demande du superviseur, les autres membres du groupe seront invités à exprimer leurs ressentis et – pourquoi pas – proposer à leur tour des pistes de réflexion ou échanger des bonnes pratiques aussi bien personnelles que professionnelles.

>> Enfin, la personne supervisée prend un temps pour intégrer ces propos, observer sa pratique, sa posture au regard des échanges et partager ce qu’elle va mettre en place par la suite.

Vous l’aurez compris, le groupe de supervision se veut comme un espace vivant, dynamique où chacun à sa place en toute bienveillance et sans jugement. Bien sûr, l’ensemble des participants est tenu au secret professionnel.

Souvent les Centres de formation proposent des groupes de supervision pour vous accompagner tout au long de l’exercice de votre activité. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à vous renseigner auprès de vos Syndicats professionnels et de vos pairs.

Pour ma part, j’organise des groupes de supervision à Massy. Je vous laisse le soin de prendre connaissance des prochaines dates en vous rendant sur la page dédiée. J’ai hâte de vous y retrouver !

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-8

 

Explorez votre identité entrepreneuriale

>> Restons en contact, recevez tous les mois ma Newsletter inspirante

Steve Jobs, Oprah Winfrey, Richard Brandson, Coco Chanel ou bien encore Mark Zuckerberg, chaque entrepreneur a une identité qui lui est propre. On pourrait d’ailleurs croire qu’il existe un profil type d’entrepreneur. Or, chacun d’entre nous est une personne à part, singulière avec une personnalité, des motivations et des objectifs qui lui sont propres … et donc un style entrepreneurial tout aussi particulier.

Et si vous preniez un moment pour explorer toutes les subtilités de votre identité professionnelle, identifier vos motivations réelles, vos aspirations, vos valeurs et découvrir quel est votre profil d’entrepreneur ?

bonjour-travail-caroline-cressot-accompagnement-explorez-profil-identite-entrepreneurial-coaching

Vous l’aurez compris, il existe autant de profils que d’entrepreneurs ! C’est pourquoi vous avez tout intérêt à exprimer et à affirmer votre personnalité. D’ailleurs, je dis souvent que l’on attire les clients qui nous ressemblent. C’est donc le moment de faire tomber le(s) masque(s) et de révéler votre vraie nature. C’est d’autant plus important qu’ainsi vous éviterez les dissonances et donc l’installation d’un certain mal-être dans votre quotidien aussi bien personnel que professionnel.

Comment faire ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous ! Accompagnement professionnel, coaching, mentoring, seul ou en groupe, il est parfois nécessaire de se faire accompagner pour révéler et affirmer sa véritable identité. Au cœur de cette démarche, la compréhension de votre mode de fonctionnement et la mise en oeuvre des ajustements nécessaires pour vivre pleinement votre aventure entrepreneuriale.

>> Quelles sont les forces tirées de votre parcours personnel et professionnel, vos connaissances et vos compétences ?

>> Quelles sont vos valeurs, vos atouts vos fragilités, vos ressources personnelles ?

>> Quel est votre rapport à la prise de risque et à l’argent ?

>> Diriez-vous de vous que vous avez un profil plutôt visionnaire comme Steve Jobs (Apple), Opportuniste comme Richard Branson (Virgin), Ingénieux comme Bill Gates (Microsoft), Innovateur comme Mark Zuckerberg (Facebook) ou bien encore Anti-conformiste comme Coco Chanel (Chanel) ? Et puis après tout, ne seriez-vous pas un peu de tout cela en même temps ?

Au-delà de ces aspects qui colorent votre profil d’entrepreneur, on ne peut pas ignorer ce que j’appelle les « racines » de toute personne qui entreprend au quotidien :

  • La capacité de travail
  • L’esprit commercial
  • Le goût du risque
  • La résistance au stress
  • La persévérance

Souvenez-vous qu’être Entrepreneur.e.s du mieux-être, c’est être à la fois un.e praticien.ne expert.e et un.e chef.fe d’entreprise aguérri.e ! C’est pourquoi il est nécessaire de prendre le temps d’explorer les différentes composantes de votre profil aussi bien du côté technique (parcours, connaissances et compétences), vos traits de personnalités, vos motivations et vos aspirations. Idéal pour incarner sereinement le changement que vous voulez accompagner au quotidien.

Si vous avez des difficultés à mettre en lumière vos talents, à révéler vos atouts et vos forces ou bien encore à aligner votre posture professionnelle alors …

cressot-massy-bilan-sophrologie-accueil-7